Wademed.net » Conseils habitation » Puits canadien : comment ça marche ?

Puits canadien : comment ça marche ?

La température ambiante de votre habitation est un paramètre pour le confort, été trop chaud ou hiver trop froid, cela peut rapidement devenir problématique pour passer une bonne nuit de sommeil.

Avec la hausse de la gravité des problèmes climatiques de ces dernières années, le mot d’ordre est économie, économie d’argent et d’énergie, c’est pourquoi des technologies dites “vertes” ont fait leur apparition et nous proposent des solutions souvent efficaces et très peu contraignantes pour l’environnement. Parmi ces technologies on compte le puits canadien ou provençal.

Avantages du puits canadien

Un puits canadien est un système de régulation de la température de l’air entrant dans une habitation. Ce système utilise la température du sol pour chauffer l’air en hiver et le refroidir en été grâce à un réseaux de tuyaux souterrains communiquant avec l’extérieur et l’intérieur du bâtiment. Système très ingénieux, il permet de:

  • Faire des économies d’énergie allant jusqu’à 20%. En effet, n’utilisant qu’une pompe qui permet de purger l’eau qui s’y serait accumulé, ce mécanisme ne consomme presque rien. L,’air chaud est aspiré, par une prise d’air se trouvant à l’extérieur, à 4 mètres de profondeur et y est refroidi pour ensuite être injecté dans l’habitation.
  • Produire des émissions polluantes presque inexistantes du fait de son indépendance des énergies fossiles tel que le pétrole. Le puits canadien est une technologie verte et contribue à la sauvegarde de la couche d’ozone et la lutte contre la pollution.

Ce système est discret, seule une prise d’air est visible, tout le mécanisme se situe sous terre et ne prend donc pas de place. prévoir une issue vers la tuyauterie est primordial pour l’entretien car comme tout système de traitement d’air, celui-ci doit être nettoyé régulièrement pour éviter toute panne.

Inconvénients

Car aucun système n’est parfait, celui-ci comporte quelques inconvénients. Le prix est la première tâche sur le tableau, c’est à dire près de 2000 euros rien que pour l’installation sans compter l’entretien et les travaux de terrassement qui représentent de gros efforts s’ils n’ont pas été prévus avant la construction du bâtiment.

L’entretien de l’installation est fastidieux, débarrasser les gaines des feuilles en décomposition ou des animaux morts ne sera pas de tout repos. Ajoutez à cela une obligation d’installation minutieuse pour éviter toute accumulation de l’humidité et ainsi, une dégradation accélérée des tuyaux.

Le puits canadien a des avantages et des inconvénients comme toute installation mais a néanmoins le mérite de contribuer à la lutte contre la pollution et la promotion des énergies vertes.

Une étude plus poussée pourrait éventuellement permettre de baisser les coûts d’installation et de maximiser son rendement pour être accessible à tous et faire une croix sur le traditionnel chauffage à gaz et autre climatiseur.

Hey, tu veux plus d'articles ?