Wademed.net » Conseils en cuisine » Accorder les repas et les vins : que faut-il éviter ?

Accorder les repas et les vins : que faut-il éviter ?

L’accord des mets avec des vins obéit à plusieurs principes fondamentaux. Une fois que ces règles sont assimilées, on peut se permettre de tenter de nouvelles associations afin de s’approprier l’art de l’accord mets et vins. Cela dit, vous pourriez commettre des erreurs impardonnables pour les puristes si vous ne savez pas procéder avec prudence. Nous proposons un résumé des erreurs fatales à éviter dans l’art de l’accord mets et vins.

Servir un vin sucré en entrée de repas ou en apéritif

Le vin moelleux ou liquoreux a tendance à avoir du caractère en bouche. Cela signifie que c’est un type de vin dont les saveurs et la complexité sont tout sauf légères. En entrée de repas, ce que l’on souhaite déguster, c’est un vin léger au goût peu prononcé. L’idée est en effet de préparer doucement les papilles à découvrir les saveurs du repas. Il est donc normal de choisir pour cette étape un vin plutôt sec et blanc. Il est d’ailleurs à noter que le choix d’un vin rouge en entrée peut être également considéré comme une grave faute.

En effet, si vous servez une entrée de crudités, les accords seront complètement ratés. Les légumes crus s’accordent généralement difficilement avec le vin, qui plus est le vin rouge. De même, la vinaigrette accompagnant votre entrée peut mal s’accorder avec le vin, même s’il est choisi blanc. Il faut savoir que le vinaigre, en dépit de son lien avec le vin, est l’un des aliments ennemis de ce dernier.

Il est quasiment impossible qu’un mets contenant du vinaigre cru s’accorde avec harmonie avec du vin, quel qu’il soit. Alors, si vous tenez à servir du vin en entrée, choisissez du blanc très léger ou osez carrément réserver le vin pour une autre étape du repas. Ainsi, tout sera parfait.

Servir du vin rouge pour accompagner un plat épicé

En général, on recommande de servir le vin d’un plat de résistance en tenant compte du fait qu’il s’agisse par exemple de poisson ou de viande. Aussi, le vin rouge est le plus souvent réservé à la dégustation de viande rouge, pendant que le vin blanc est indiqué pour un plat de poisson.

Cela dit, lorsque vous servez un plat exotique très épicé, le vin rouge n’est pas véritablement le parfait breuvage. Le mieux est de prévoir pour ce type de repas du vin blanc sec, l’idéal étant de le choisir très aromatique. Si cette option ne vous convainc pas ou que vous craignez la réaction de vos invités, optez pour un rosé. Il fera l’unanimité et vous n’aurez ainsi commis aucune faute.

Servir du vin parfumé avec un plat parfumé

Vous l'aurez déjà sans doute compris, l'accord parfait entre le met et le vin a pour but de mettre en valeur les saveurs de l'un par l'autre et inversement. Il est donc important que vous serviez un plat parfumé avec un vin qui ne l'est pas. Vous pouvez aussi servir un met non parfumé avec un vin parfumé.

Si vous faites l'erreur de servir du vin parfumé pour accompagner un repas parfumé, vous risquez de provoquer un choc des saveurs en bouche. Au lieu de se compléter et de s'harmoniser, elles risquent de se heurter. Le résultat n'en sera alors que déplaisant pour les papilles.